Aller au contenu principal

Tête de Montserrat n° 2

Julio González (1876-1942)
Tête de Montserrat n° 2

4r02809.jpg

 

La guerre d’Espagne (1936-1939) puis la Seconde Guerre mondiale (1939-1945) ont marqué une nouvelle étape dans l’œuvre de González.

Entre 1938 et 1942, il développe un cycle d’une centaine de dessins et de quatre sculptures dédié à la figure de la Vierge catalane de Montserrat, historiquement utilisée comme symbole de révolte. González s’éloigne de ses recherches formalistes en privilégiant des formes plus réalistes et une iconographie allégorique de la déploration et du deuil. Le Masque de Montserrat criant isole de façon frappante le motif du cri.et le dessin Tête de Montserrat n°2, postérieur à la fin de  la guerre civile, prépare l’autre version, plus réaliste, créé en bronze en 1942.

 

Tête de Montserrat n° 2
Titre attribué : Femme criant
AM1910D
González Julio (1876-1942)
Localisation : Paris, Centre Pompidou - Musée national d'art moderne - Centre de création
industrielle, Don de Mme Roberta González, 1956
© Centre Pompidou, MNAM-CCI, Dist. RMN-Grand Palais / Bertrand Prévost